L’autocritique, comment en sortir ?

Qui ne s’est jamais critiqué pour ses insuffisances ? Personne ! Lorsque vous vous critiquez, vous vous sentez mal dans votre peau. Par exemple, lorsque vous avez été quittée par votre conjoint, faites face à un coup de sort, vous vous sentez stressée, fatiguée, vous êtes fragile, plus vulnérable que d’ordinaire.

Vous pensez que le problème c’est vous, que vous avez fait une erreur, que vous n’êtes pas assez courageuse, compétente, vous avez honte de ceci ou cela, vous ne vous sentez pas à la hauteur. Ces petites phrases assassines tournent sans cesse dans votre tête, vous tirent vers le bas. C’est à ce moment-là que vous pouvez entrer dans une spirale de mésestime de vous.

C’est l’énergie du critique qui vit à l’intérieur de vous qui a pris les commandes. Il s’est développé dès votre enfance pour que vous sachiez vous adapter, être aimée et acceptée. Il veut absolument vous protéger des agressions d’autrui, vous faire accepter et pour ce faire, il vous tape dessus, vous critique et corrige votre attitude avant que les autres ne le fasse.

Que se passe-t’il réellement ?

A chaque vulnérabilité, votre critique intérieur va surgir et vous taper dessus ! Il scrute vos domaines de vie et fait la liste de toutes vos insuffisances, de ce qu’il faut corriger. C’est un grand spécialiste de l’auto-amélioration ! Il vous assène de phrases comme tu es nulle, tu n’y arriveras jamais, comparé aux autres ce que tu fais est du gros n’importe quoi, tu n’es pas assez ceci, tu es trop cela. La liste est sans fin et c’est très pénible à vivre ! C’est comme s’il vous avait jeté un mauvais sort.

Lorsque qu’il tient une place prépondérante dans votre vie, il vous mène à l’épuisement physique, la dépression, la maladie, l’insomnie.

La potion magique pour s’en faire un allié

C’est d’établir une relation consciente et aimante avec lui. Apprendre à connaître et accueillir votre critique intérieur, c’est reconnaître que derrière chacune de ses attaques, il y a un appel à l’amour. C’est comprendre qu’il a peur pour vous, qu’il craint plus que tout que vous souffriez.

Bonne nouvelle, la potion magique est dans vos mains. Vous pouvez apprendre à devenir un « Parent inconditionnel » pour lui. Apprendre à écouter ce qui lui fait peur, ce qu’il redoute le plus. Devenir son amie et lui assurer qu’il n’y a plus besoin d’une forteresse aussi hautement protégée, qu’il peut se détendre car vous pouvez répondre à son besoin de sécurité.

Le dénouement

Grâce à cette relation, votre critique intérieur va s’adoucir et se mettre au service de votre épanouissement ; vous découvrirez alors qu’il est votre meilleur allié. Il vous aidera à analyser avec objectivité les situations afin d’agir et de poser des limites appropriées. Il vous libérera de votre sentiment d’insuffisance et vous retrouverez sérénité et stabilité.

Je vous propose une pratique pour reconnaître votre critique intérieur, en faire votre allié et retrouver l’estime de vous-même. Il s’agit d’un livret de 6 pages que je vous offre.

0 commentaires