Le Petit Prince et la rencontre avec le Renard « Et si vous Ré-enchantiez votre Vie d’Adulte ?» – Partie 3

Comment s’est déroulé ce défi de l’étreinte pour vous ?
Y avez-vous pris plaisir ?
Qu’est-ce qui s’est modifié dans votre état d’Être ?

N’hésitez pas à partager votre vécu, votre expérience, c’est toujours très intéressant pour les autres de vous lire et c’est une manière de tisser des liens avec d’autres Enfants intérieurs.

Voici la dernière partie de la rencontre entre le Petit Prince et le Renard :

Et quand l’heure du départ fut proche :

– Ah ! dit le renard… Je pleurerai.

– C’est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal, mais tu as voulu que je t’apprivoise…

– Bien sûr, dit le renard.

– Mais tu vas pleurer ! dit le petit prince.

– Bien sûr, dit le renard.

– Alors tu n’y gagnes rien !

– J’y gagne, dit le renard …

Puis il ajouta :

– Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu, et je te ferai cadeau d’un secret.

Le petit prince s’en fut revoir les roses :

– Vous n’êtes pas du tout semblables à ma rose, vous n’êtes rien encore, leur dit-il. Personne ne vous a apprivoisé et vous n’avez apprivoisé personne. Vous êtes comme était mon renard. Ce n’était qu’un renard semblable à cent mille autres. Mais j’en ai fait mon ami, et il est maintenant unique au monde.

Et les roses étaient bien gênées.

– Vous êtes belles, mais vous êtes vides, leur dit-il encore. On ne peut pas mourir pour vous. Bien sûr, ma rose à moi, un passant ordinaire croirait qu’elle vous ressemble. Mais à elle seule elle est plus importante que vous toutes, puisque c’est elle que j’ai arrosée. Puisque c’est elle que j’ai mise sous globe. Puisque c’est elle que j’ai abritée par le paravent. Puisque c’est elle dont j’ai tué les chenilles (sauf les deux ou trois pour les papillons). Puisque c’est elle que j’ai écoutée se plaindre, ou se vanter, ou même quelquefois se taire. Puisque c’est ma rose.

Et il revint vers le renard :

– Adieu, dit-il…

– Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux

– L’essentiel est invisible pour les yeux, répéta le petit prince, afin de se souvenir.

– C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.

– C’est le temps que j’ai perdu pour ma rose… fit le petit prince, afin de se souvenir.

– Les hommes ont oublié cette vérité, dit le renard. Mais tu ne dois pas l’oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Tu es responsable de ta rose…

– Je suis responsable de ma rose… répéta le petit prince, afin de se souvenir. »

Que peux bien signifier « Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé » ?

J’en fais deux lectures :

La première est qu’il s’agit ici de prendre un soin constant de la relation, de la nourrir, de l’arroser d’amour, d’attention, de bienveillance, d’accueil, de lui consacrer du temps.
Prendre la responsabilité d’une relation demande de l’engagement, de poser des actions porteuses de sens, de la constance et de la persévérance.

Les enseignements du Renard concernent l’amour que nous portons à ceux qui nous sont chers et notre capacité à voir au-delà des apparences, « on ne voit bien qu’avec le Cœur, l’Essentiel est invisible pour les yeux ». Cet Essentiel, c’est l’amour que nous partageons, les liens intimes que nous nouons, notre solidarité avec les autres, notre intuition qui nous permet de sentir ce que l’autre ressent, comment l’apprivoiser, comment prendre soin de lui.

Le besoin d’amour, de reconnaissance, de respect est au Cœur de tous les êtres humains, il est, quelles que soient nos différences, ce qui nous relie.
La blessure de manque d’amour habite tous les êtres, même ceux qui ont reçu de bons soins tant physiques que psychologiques. Il s’agit d’une blessure de la relation et il est primordial de la guérir dans le lien avec l’autre.

La seconde lecture que j’en fait est la suivante :

Prendre soin de la relation, c’est aussi prendre soin de vous, prendre la responsabilité de ce qui vous anime. Soigner dans son sens étymologique veut dire « Défendre et Protéger ». C’est accueillir, défendre, protéger ce qu’il y a de plus petit, de plus vulnérable, de plus sensible, de plus doué en vous, votre nature enfantine.

C’est prendre la responsabilité de votre Enfant Intérieur, répondre à ses besoins essentiels, le prendre par la main en posant des actes simples et répétés dans votre vie quotidienne ;  en vous promenant, en prenant un bon bain, en écoutant une belle musique, en rêvant, en dessinant, en partageant des câlins avec votre entourage, en vous amusant, en parlant avec lui avant de vous endormir et au réveil.

C’est cette répétition d’attentions bienveillantes qui permet à votre Enfant Intérieur, parce qu’il se sent écouté, compris, aimé, important, reconnu, d’EXISTER.

Ainsi, il retrouve confiance en lui, se sent en Sécurité et peut déployer tous ses dons de Joie, de Créativité, de Spontanéité, d’Authenticité dans votre vie.

John Bradshaw, l’un des pères de la notion d’Enfant Intérieur, disait : « la nature n’a jamais voulu que nous devenions ces adultes solennels, hyperactifs et aux émotions réprimées, états que nous décrivons malheureusement comme la maturité ».

Prendre son Enfant Intérieur par la main, c’est assurément ré-enchanter votre Vie d’Adulte.

Souhaitez-vous aller plus loin et dépasser ce qui limite votre plein épanouissement ?

J’ai spécialement conçu un accompagnement individuel de 8 semaines, en ligne ou en présentiel à mon cabinet à Denges, Suisse :

« Main dans la main avec votre Enfant intérieur,
pour ré-enchanter votre vie d’Adulte »

Il vous permettra de :

Renouer des liens intimes et authentiques avec ceux que vous aimez,
D’oser vous montrer telle que vous êtes et exprimer vos besoins,
Retrouver vos rêves d’Enfant et votre liberté d’être,
Déployer votre Créativité et votre Joie de vivre
Vous sentir en accord avec vous-même
Trouver un sens profond à votre Vie et laisser s’exprimer votre véritable nature

Profitez de l’offre spéciale rentrée 2020 pour les 6 premières personnes inscrites

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.